SAUVETAGE DES CYGNES

 

Ce samedi 25/07/2020, action sauvetage pour nos bénévoles de l’AAPPMA et leur famille que nous remercions chaleureusement.

Grâce à un signalement, nous avons été informés que deux jeunes cygnes présentaient des hameçons à la patte et dans le bec. La famille de cygnes était composée d’un mâle, d’une femelle et de trois jeunes, sur l’étang de la Madeleine à CROISSY BEAUBOURG (77).

Premier sauvetage :

Le cygne mâle a attaqué notre bénévole, Jérémy ainsi que la maman de Maxime (que nous remercions de son aide), mais ils s'en sont bien tirés en détournant l'attention des parents. Ce qui a permis la capture du premier blessé. Le jeune a pu être attrapé en sécurité et délivré de deux hameçons dont vous pourrez juger du montage sur les photos jointes...

Deuxième sauvetage :

Les parents étant devenu très méfiants, à la suite de la première capture, il a fallu faire preuve de patience afin que toute la petite famille baisse la garde et retourne à leurs activités avec leur premier petit blessé, qui venait d’être délivré. Une longue attente s’en est suivis, où nos bénévoles ont pu remarquer que le jeune cygne boitait fortement, en sortant quelques instants de l’eau avant de vite retourner près de ses parents. Nos bénévoles ont su user de ruse afin d’élaborer un plan, pour procéder à sa capture. Le deuxième petit, étant pris à la patte, ce dernier peinait à rester à proximité des adultes. Notre bénévole, Jérémy est resté en retrait à 3 mètres du bord bien au chaud dans ses cuissardes, épuisette en main et surveillant les mouvements du cygne pendant que notre bénévole Maxime et sa famille essayaient d'occuper les parents tout en rapprochant le petit blessé. Comme une fusée, Jérémy, s’est élancé, 3 pas sur le sol puis un saut dans l'eau, encore 2 pas et le coup d'épuisette victorieux. Jeremy a pu sortir de l’eau avec le jeune cygne afin de rejoindre notre Président sur la berge. Un chiffon sur la tête, afin de ne pas stresser la bête, le petit blessé a pu être délivré de ses hameçons, d’un montage dont vous serez seul juge en voyant les photos jointes... Un peu désorienté au moment de retrouver sa liberté et boitillant toujours un peu, mais beaucoup moins, le dernier blessé a fini par rejoindre ses parents, qui n’attendaient plus que lui, pour reprendre leur route. Nos bénévoles ont vérifié que les deux petits cygnes n’étaient pas rejetés par leurs parents, durant une bonne partie de la journée et ont constaté qu’aucun rejet n’avait lieu. Chaque petit a retrouvé sa place parmi la petite famille et une surveillance de la famille continuera ces prochains jours.

Nous remercions tous nos bénévoles, ainsi que leur famille, qui ont participé à ces deux sauvetages.

Evidemment, au vu des montages d’hameçons, chacun aura remarqué qu’il s’agit de montage de braconniers et non de pêcheurs.

Merci à tous pour votre vigilance.